Créer un site internet

Bdcf4e6b f375 49b7 9f34 a0b58da92a76

Poster des photos de mes enfants sur les réseaux sociaux

sandrasl76 Par Le 27/02/2022 0

Dans Un peu de tout

Poster des photos de mes enfants sur les réseaux sociaux : la bonne ou mauvaise idée ?

Facebook, Instagram, TikTok, Snapchat, l'avantage de ces réseaux sociaux est
que l'on peut partager à ses amis, mais aussi au grand public tout le contenu que
l'on veut. Y compris des photos ou des vidéos de ses enfants, à l'instar d'un
album de famille comme on avait l'habitude de composer il y a quelques années.
Néanmoins, à la différence de photos papier, il est bien plus difficile de contrôler
la portée de son partage et encore moins de le limiter... Avant de vous jeter sur
votre smartphone pour vous lancer dans le "sharenting"voici ce qu'il faut savoir.


Attention aux risques de détournement
Des photos de votre enfant prises sur la plage peuvent sembler anodines. Si la
plupart des personnes remarqueront son joli château de sable ou seront ravis de
voir qu'il passe une bonne journée en compagnie de ses parents, d'autres, plus
malveillantes peuvent les faire circuler sur des sites plus que douteux. En 2017,
des millions de photos d';enfants ont été retrouvées sur un site pédophile russe,
une mésaventure que l'on ne souhaiterait même pas à son pire ennemi !

Outre le risque d'attirer les pervers, vous n'êtes pas non plus à l'abri que les
photos soient exploitées par des entreprises dans un but commercial. Non
seulement personne ne vous demandera votre consentement – ni celui de votre
enfant – mais qui plus est, vous ne toucherez jamais un seul centime pour ces
publications...


Le sharenting consiste à construire la réputation numérique de votre enfant
Autre point important, dès lors que vous postez un cliché de l'échographie ou
une photo de ses premiers jours de vie, vous construisez la réputation de votre
enfant sur internet. Et de nos jours, l’e-réputation a parfois même plus d'emprise
que la réputation dans la vie réelle... Bien que cela ne parte pas d';une mauvaise
intention, mais plutôt d'un désir de "partager son bonheur" ces photos pourront
dans quelques années lui nuire et pas qu'un peu.
Une fois adolescent, votre bout de chou assumera peut-être plus difficilement les
quelques situations immortalisées en photo qui sur le moment étaient
"marrantes" mais qui ne le sont plus. Sans oublier le fait que ces prises de vue
peuvent être un motif de moquerie pour ses camarades. Au collège plus
particulièrement, certains passent leur temps à rabaisser les autres, à les
harceler et à les humilier. Les "dossiers" glanés sur les réseaux sociaux sont une
mine d'or pour eux. Le premier réflexe est d'ailleurs souvent de faire un tour sur
la page des parents.


Poster des photos n'est pas une démarche anodine
En postant des photos de votre enfant, vous dédramatisez aussi d'une certaine
façon l'importance d'un tel acte. Puisque les photos "marrantes"ou "mignonnes"
font de l'audience, pourquoi ne pas gagner l'attention des foules et en publier des
plus gênantes ? C'est d'ailleurs ce que peut se dire votre enfant une fois en âge
de posséder sa propre page. Il peut également être tenté de se mettre dans des
situations dangereuses pour créer la photo qui fera le "buzz" Certains cas se
sont malheureusement avérés mortels.
En plus des risques pour sa propre santé, ce genre d'expérience peut lui fermer
les portes pour un futur travail, les recruteurs ayant la fâcheuse habitude de
consulter les profils personnels des candidats sur les réseaux sociaux. Aussi, en

bafouant son droit à l'image vous lui faites comprendre que d'une part, ce droit
vous importe peu et d'autre part que ce droit n'est pas important. Or, il est
essentiel de faire comprendre à son enfant que nul n'a le droit d'aller à l'encontre
de ses droits et que tous même ont l'obligation de les respecter...


Comment faire si je veux vraiment publier des photos de mon
enfant ?
Si vous voulez vraiment publier des photos de votre enfant, il faut vous montrer
extrêmement précautionneux et ne pas hésiter à prêcher la bonne parole autour
de vous. N'importe qui ayant accès à votre profil peut enregistrer et faire circuler
à son tour les photos de votre enfant, de même que les photos envoyées par
mail. Si grand-mère ou grand-père veulent partager les photos de leur petit-fils
ou de leur petite-fille, expliquez-leur les risques d'une telle démarche.
Mieux vaut aussi en règle générale éviter de le faire, du moins tant que votre
enfant n’a pas la capacité de donner son consentement, pour préserver son
intimité. Si vous y tenez coûte que coûte, privilégiez des photos de dos, ou
masquez son visage avec un emoji par exemple, ce que font certains parents.
En revanche, lorsqu'il sera un peu plus âgé, la question devient discutable. Si
votre profil est ouvert uniquement à vos amis – et pas à des "amis Facebook" ou
à de simples personnes rencontrées le temps d'une soirée –, et que votre enfant
est d'accord, pourquoi pas. À condition toutefois que la photo ne le montre pas
sous un jour qui pourrait lui être à un moment ou un autre de sa vie,
préjudiciable.

Ajouter un commentaire

Anti-spam